Shopping cart imageShopping Cart (0) Items

Sottise du Gentil : Les Rothschild

Sottise du Gentil : Les Rothschild cover image
Sottise du Gentil : Les Rothschild cover image Sottise du Gentil : Les Rothschild cover image Sottise du Gentil : Les Rothschild cover image
Click images to enlarge
by: Arnold Leese
Books with a 0 star rating  (0)
Publication Date: March 25, 2019
Book Size: 6" x 9"
Pages: 142
Binding: Perfect Bound
$12.00

Usually prints within 3 - 5 business days
Book Synopsis
Arnold Leese était la parfaite mouche du coche sur le dos de l'establishment britannique. En raison de son insistance pour que la Grande-Bretagne ne s'engage pas dans une guerre avec l'Allemagne et ainsi sauver des millions de vies et par la même occasion l'Empire britannique, allant donc contre la volonté des juifs, il fut emprisonné sans inculpation ni procès en vertu du Règlement. 18b. L'un des grands faits cachés concernant la Deuxième Guerre mondiale est que les pouvoirs "démocratiques" ("Alliés") ont, de façon similaire à celle des puissances de l‟ "Axe", emprisonné les opposants politiques.
Alors, quelle est la différence ?
"Cui bono, cui Bono…"
Customer Comments
Be the first to write a comment and rate this book
About The Author
Author bio image
Arnold Spencer Leese (1878-1956), né à Lytham St Annes, Lancashire, était un homme politique britannique.
Les British Fascists seront rejoints en 1924 par Arnold Spencer Leese, un vétérinaire âgé de 45 ans. Il écrit un petit ouvrage : Fascism for Old England (Le Fascisme pour la vieille Angleterre).
Il se lie d'amitié avec Arthur Kitson, réformateur monétaire. Grâce à cette relation, il rencontre Henry Hamilton Beamish, fondateur de la Britons Society. Celui-ci va inculquer à Leese ce qui deviendra son cheval de bataille : la primauté de la race et la lutte contre la « Conspiration juive mondiale ». Selon Beamish, on ne pouvait être patriote sans être antisémite.
En 1928, Leese fonde, à Chandos House, à Londres, l'Imperial Fascist League dont la philosophie est le national-socialisme. Il en devient le chef en 1930. Son organe officiel est la revue The Fascist. La ligne du parti sera un fascisme racial pur et dur. Mais le succès ne suit pas, à cause de l'ascension fulgurante de Oswald Mosley, et l'estimation n'est que de 1 000 membres en 1939.
Other Books By This Author