Shopping cart imageShopping Cart (0) Items

Le 6 février

Le 6 février cover image
Le 6 février cover image Le 6 février cover image Le 6 février cover image
Click images to enlarge
by: Philippe Henriot
Books with a 0 star rating  (0)
Publication Date: September 12, 2019
Book Size: 4.25" x 6.87"
Pages: 184
Binding: Perfect Bound
$18.00

Usually prints within 3 - 5 business days
Book Synopsis
Car ils ont raison tous ceux qui parlent de coup de force.
Le 6 Février fut bien la journée du coup de force.
Mais ceux qui le tentèrent n’étaient pas les « fascistes » ni les « troupes de la réaction ».
Bien au contraire.
Et nul ne peut comprendre le véritable sens de la journée tragique s’il n’en connaît les préliminaires et les préparatifs. Un an de régime cartelliste avait recréé dans le pays tout entier les déceptions et les amertumes de 1926. Les ministères s’écroulaient les uns sur les autres. Le parti radical, seul chargé des responsabilités et des bénéfices du pouvoir, s’irritait de sa propre impuissance. Prisonnier d’une littérature démagogique, aussi encombrante après les élections qu’elle avait pu être fructueuse avant, il ne pouvait que partager son temps entre les imprécations qu’il lançait à ses adversaires de droite et les reproches amers dont il accablait ses alliés à éclipse de la S.F.I.O. Aussi bien les cadres des deux partis craquaient-ils de toutes parts.
Customer Comments
Be the first to write a comment and rate this book
About The Author
Author bio image
Philippe Henriot, né à Reims le 7 janvier 1889 et mort à Paris sous l'Occupation le 28 juin 1944, est un homme politique français. Engagé à l'extrême droite et député dans l'entre-deux-guerres, il devient, pendant la Seconde Guerre mondiale et l'occupation allemande, l'une des figures de la collaboration avec les Allemands. En tant qu'orateur sur Radio-Paris, Philippe Henriot est l'un des propagandistes les plus connus du collaborationnisme en France ; il rejoint en 1943, les rangs de la Milice française. En janvier 1944, dans les derniers mois de l'occupation, il devient secrétaire d'État à l'Information et à la Propagande du gouvernement Laval ; sa nomination est l'un des signes de la radicalisation du régime de Vichy finissant.
Il est assassiné par un commando terroriste : Résistance COMAC.
Other Books By This Author